attendez-vous à savoir …

ROISSYBUSINESSBIS

A LIRE ABSOLUMENT (recommandé par RM)

silence_coupable

RoissyMail embauche !

canstockphoto16466792BIS

un rédacteur, une rédactrice. Cliquez pour en savoir plus

CARTE DU GRAND ROISSY

CarteRM214

Téléchargez-là ou commandez-là chez nous

Prenez vos jumelles et devenez …

Prenez vos jumelles et devenez ...

pas voyeur, mais...

On rigole aux Rigoles

IMG_2347

Brasserie Les Rigoles à Paris 20. On recommande ! cliquez...

RoissyMail-Le-Magazine n°31

RoissyMail-Le-Mag-3101

Dans ce n°: le PNR, mais aussi un gros dossier très business sur les nouvelles ZAE du Grand Roissy. Un "collector"...

RoissyMail le Mag n°30

Pages de RM30BD2 copie

Tout savoir, dans ce numéro sur le Parc d'Exposition de Villepinte et son extension.

RETROUVEZ LES ANCIENS RM

RM

numéros 14 (2004) à 499 (juin 2012): une mine d'infos et de témoignages sur le Grand Roissy

Pour ceux qui ne l’auraient pas lu. Un vrai roman

bn26-1.pdf
  • http://www.parisnord2.fr/

Suivez-nous now sur twitter ! @roissymail

Suivez-nous now sur twitter ! @roissymail

Pour toujours mieux vous informer ...

CHOSES PUBLIQUES

Doc CP numero 2 ok

Violence à l'école: ça ne date pas d'hier. Lisez ce témoignage d'EV (2001)

Le (vrai) dernier RM le Mag !

Pages de RoissyMail Magazine 25 copie

Un numéro "collector" , carrément génial

RoissyMail Le Magazine N°32

Pages de ROISSYMAIL32BIS copie

La gare du métro « Grand Paris Express » au Mesnil-Amelot

garemetroGrandParis Mesnil-Amelot copie

Inscription à la Newsletter RoissyMail

Inscrivez-vous à la newsletter

Email *

Nom *

Entreprise

Fonction dans l'entreprise

Site web



captcha


* = indispensable

Roissy Mail Le Magazine n°29

Pages de RM29bd2 copie

Les dossiers de nos Mag restent toujours jeunes... Consultez ou téléchargez le n°29 facilement.

Nos anciens journaux papiers

Capturebn2

Une mine d'infos pour comprendre le territoire

J’ai 13 ANS….

moibdrm

CLIQUEZ !

1032, RoissyMail

Protection des données sur RoissyMail

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 08 juin 2018

Comme vous le savez tous, depuis le 25  mai, le RGPD est entré en vigueur. Pour RoissyMail cela ne change rien. Précisions tout de même : les abonnés à notre newsletter, lorsqu’ils la reçoivent, peuvent se « désabonner » en cliquant sur le lien de désabonnement, toujours présent. Par ailleurs, nous  ne vendons ni ne prêtons la liste des abonnés. EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1031, délire

EuroPasdutout : pas du tout terrible. Boulanger dans le pétrin

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 31 mai 2018

voici ce qu'il y avait sur la une de leur site, hier. Cliquez pour tout voir

Suite à ma question posée dimanche matin, les choses n’ont pas trainées.  Hier Pierre Kuchly a réagit dans un mail :

Lors de la conférence de presse de dimanche 27/05 à propos du projet du triangle de Gonesse, j’ai été interpellé à propos de l’information diffusée par le collectif EURO PAS DU TOUT sur son site internet (https://www.europacity-europasdutout.com/2018/04/27/emploi-europacity-menace/)

​Ce collectif s’appuie sur une étude publiée par la CCI Paris Ile de France (sans donner aucune indication ni référence à ce sujet) pour soutenir qu’Europacity est une menace pour l’emploi des commerçants. L’étude concernée est au final la publication n°201​ de mars 2018​ du CROCIS, l’observatoire de la CCI Paris Ile de France, intitulée « Le paysage commercial du Grand Paris ​: entre stabilité et mutation sectorielle ​  » que je vous invite à lire.  Il est issu d’un travail de recensement des cellules commerciales.

La comparaison de l’étude et de l’interprétation qui en est faite par le collectif est parfaitement claire : L’étude ne montre pas « la très grande fragilité du commerce dans le département de la Seine-Saint-Denis » mais ​de manière beaucoup plus précise :

- un maintien du nombre de commerces actifs sur le 93 à la différence de tous les autres départements (hors Paris) entre 2002 et 2017

- un niveau de vacance commercial élevé et en progression mais dans un contexte d’élévation globale de ce taux à l’échelle du Grand Paris dans son ensemble depuis 2008 (difficultés des commerçants mais aussi travaux sur les locaux liés aux travaux urbains).

- si l’étude souligne la concurrence évidente apportée par les centres-commerciaux, à aucun moment cette étude n’évoque le sujet d’EUROPACITY

On mesure donc l’absence totale de rigueur d’analyse dans la présentation faite par le Collectif.

C’est pourquoi à mon initiative, la CCI Paris Ile de France ​a adressé​ ​hier ​ un courrier à ses porte-paroles, a ses membres et aux organes de presse pour mettre fin à ces interprétations trompeuses ainsi qu’à l’usage abusif du logo de la CC « . Pierre Kuchly.

avec Pierre Kuchly, dimanche dernier

Vous pourrez voir l’étude en question ici et la ci-dessous la réponse de Didier Kling, président de la CCI Paris Ile de France, aux porte-parole du collectif EuroPasdutout, dont M. Boulanger.

voir la réponse

Hier, le communiqué était retiré de la page d’accueil du site Europastout. Je croyais qu’il avait été retiré définitivement . Et bien non, à l’heure où je publie cet article (10H44), il est toujours en ligne, avec le logo de la CCI (rubrique actualités).

C’est non seulement de la désinformation, mais un mensonge pur et simple, et une utilisation frauduleuse du logo de la CCI. Ça montre les méthodes… Et je remets au défi M. Boulanger de publier la liste nominative de ses soi-disant 600 adhérents… EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

Consulter les 5 derniers numéros de RoissyMail Le Mag

1031, CA Roissy Pays de France, Equipements, Gonesse, Grand Roissy

Triangle de Gonesse : ne pas laisser le champ libre à la poignée d’opposants.

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 31 mai 2018

Ce n’est pas banal. Dimanche dernier à 10h 30 s’est tenue, à l’initiative de J-P Blazy, maire (PS) de Gonesse, une conférence de presse, dans la salle du Conseil municipal.

La raison du choix de ce dimanche était dû au fait que les zopposants (mes  « P’tits Loup) à la ZAC du Triangle (et donc à Europa city) organisaient  un « pique-nique » le jour même sur les champs du Triangle. En, fait comme « Europa City » est de plus en plus évoquée dans l’ensemble de la presse (avec, j’en témoigne, la plupart du temps des informations peu fiables, voire tronquées), il s’agissait de ne pas laisser le champ médiatique libre ce dimanche.

Beaucoup d’élus entouraient J-Blazy, à la tribune de la conférence. Il y avait notamment Patrick Renaud, président de la CA Roissy Porte de France, Zivka Park, députée (LREM) du secteur, Arnaud Bazin, sénateur (LR ) du Val d’Oise Rachid Temal, sénateur (PS) du Val d’Oise, Philippe Sueur, 1er Vice président du Conseil départemental 95. Et aussi Pierre Kuchly, président de la CCI 95.

avec Zivka Park députée, à la fin de la réunion

Tous sont intervenus pour mettre en avant l’intérêt du projet d’aménagement du Triangle. Blazy a dénoncé « l’intégrisme écologique », Zivka Park, ordinairement plus prudente sur le sujet, a été cette fois très ferme dans son soutien à EuropaCity.  Arnaud Bazin (ancien président du Conseil départemental 95) a rappelé que depuis longtemps, les élus locaux, de tous bords, soutiennent le projet et s’est insurgé contre les opposants, opposés de fait à la démocratie.

J’ai posé une bonne question, à l’attention de la Chambre de commerce. En effet, quelques jours avant, une des « branches » des zoppozants, le « collectif Europasdutout (revoir ici) avait pondu un communiqué de presse (voir plus haut) qui titrait, à propos d’EuropaCity  « une nouvelle étude de la CCI Paris démontre la menace sur l’emploi des commerçants« . Cette question a produit ses effets rapidement (voir article en haut).

On a appris par ailleurs que le permis de construire de la future gare du Triangle (mise en service courant 2024) a été récemment été déposé.

la future gare du Triangle

Pendant ce temps là, mes Ptits Loup commençaient leur pique-nique. Y’avait un peu plus de monde que d’habitude (c pas difficile), surtout parce qu’ils avaient ratissé large (y’avait même Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste…). Voyez leur compte rendu sur leur site .  EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1031, Les entreprises du Grand Roissy

EuropaCity : l’étude de la Chambre régionale de commerce.

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 31 mai 2018

les avis des commerçants sur EuropaCity sont plutôt positifs. Cliquez...

On a pu se procurer l’étude réalisée par les CCI 93 et 95 (parue en septembre 2015). Il y a plusieurs « paquets »(cliquez pour avoir les docs):

- La synthèse

-l’état des commerces sur la zone d’étude : cliquez sur l’image ci-dessous

- L’état des commerces, commune par commune (intéressant: nombre, secteurs d’activités, vacances, quartier par quartier -avec une belle perle page 21, sur  Tremblay : « Le quartier du Vieux-Pays, au cœur  des espaces agricoles, présente une concentration d’hôtels et de restaurants« . Problème : il n’y a pas un seul hôtel au Vieux-Pays…

Enfin la partie de l’étude concernant l’état des centres commerciaux sur la zone, c’est ici.

Et, pour finir, un visuel rigolo :

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1031, RoissyMail, délire

Quand on aime, on compte pas…

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 28 mai 2018

revoir les commentaires, quand même ...

mais les stats de consultations de Roissymail  (sur mon wordpress), si :

article "ben voilà ce qui arrive quand..."

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1031, Coup de coeur, Politique

Avec Céline Pina

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 28 mai 2018

Moment sympa, vendredi dernier, avec Céline Pina, que j’avais invité dans mes terres. On ne s’était pas vu depuis… 2010, la seule fois où je l’avais rencontrée lors de la campagne pour les élections régionales. Elle était alors 4ème sur la liste (PS) du Val d’Oise (elle fut élue, mais pas fantoche, voir ici). J’avais parlé avec elle et j’ai eu tout de suite l’impression qu’elle n’était pas comme les autres « politiques ». Du coup elle avait accepté une interview (la voir ici) que j’avais publié le 9 mars 2010 dans l’ancienne version de RoissyMail.  Nul doute qu’aujourd’hui elle ne répondrait pas comme ça. Elle évolue, mais pas par opportunisme, je peux vous le dire. On est ensuite devenu amis FB. Je suivais son parcours, et je savais qu’elle ne resterait plus longtemps au PS (je lui avais dit d’ailleurs). C’est ce qui s’est passé.

Elle est féministe, laïque… Et s’est engagée voici quelques années dans la lutte contre… les outrances (montantes ) de l’islamisme en France. Elle s’était opposée publiquement et courageusement à l’incroyable « salon musulman de la femme », organisé par des islamistes à Pontoise,en 2015. C’est ce qui l’avait connaitre médiatiquement. Elle a publié ensuite un livre intitulé: « islamistes: ils ne sont grands que parce que nos élites sont à genoux » (pas moins, mais pas faux…) que j’ai lu et dont Roissymail fait la promo gratuitement (colonne de gauche).

Elle passe régulièrement dans les journaux, à la télé, la radio, et je la regarde et l’écoute souvent : c’est toujours un plaisir. Son Facebook a explosé sous le nombre de friends, au point qu’elle a dû ouvrir un deuxième compte. Forte de sa nouvelle notoriété , elle a fondé un mouvement national « vivre la République« .

Talons aiguilles

Faites « Céline Pina » dans le moteur de recherche de RoissyMail (en haut, à droite) et vous verrez les articles que j’ai écrit sur elle depuis ce temps (parce qu’elle le vaut bien !).

On a donc déjeuné vendredi chez Abder, mon resto préféré de la rue de Belleville. Excellent moment, rafraichissant, et qui m’a fait du bien, en ces temps troublés… En plus, c’est une très belle femme, ce qui ne gâte rien. On a parlé de tout (non, pas de tout, ça aurait été trop long), même de… galanterie !   Un seul regret: qu’elle ne portait pas ces jolis talons aiguilles qu’on peut voir quand elle passe à la télé (pas cons, les cameramens). Faut dire qu’elle était venue en métro et en pantalon…

A renouveler donc, mais, j’espère, pas dans 8 ans cette fois. Merci pour ce moment, Céline. EV

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1030, Seine-et-Marne, délire

La Chambre régionale des Comptes épingle (fortement) l’ex-association « Tourisme 77″

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 17 mai 2018

cliquez pour avoir le rapport...

Eh ben pour une surprise c’est une surprise. La Chambre régionale des Comptes (CRC) a publié hier ses observations définitives (adoptées en octobre dernier…), sur les finances de l’ancienne agence touristique de Seine-et-Marne. Ceci à la demande de l’ancien président du Conseil départemental, Jean-Jacques Barbaux (décédé prématurément, revoir ici), demande exprimée juste après son élection, en avril 2015 (avant la majorité du Conseil était PS).

Un pot de départ à 9 870 € ?!

Le moins que l’on puisse dire , c’est que la CRC n’est pas tendre dans ses remarques, tant vis à vis de l’ancien directeur général de « Tourisme 77″, que son ancien président. On y apprend que l’ancien directeur général s’est vu payer un super pot à l’occasion de son départ en retraite : « Selon les indications mentionnées dans le grand livre analytique de l’association, la somme de 9 870 € correspondrait au coût de ce départ, ce qui est loin d’être anodin », précise la CRC . Et ledit directeur général était payé … plus de 7000 € par mois (sur 13 mois, comme l’ensemble des salariés…). Et les cartes bleues chauffaient ! Et les contrats de sous-traitance… Mon dieu!

Les observations de la CRC (comme celles de la Cour des Comptes) sont en général toujours avisées, polies, et bien sûr argumentées. Mais j’ai trouvé celle-ci particulièrement « chaude ».  Y’aura t-il saisine du Parquet? A mon humble avis, il y’ aurait de quoi. Mais la CRC, c’est dommage d’ailleurs,  ne communique pas, sauf exception, sur les saisines. A suivre donc. Et à noter,pour rappel,  que, depuis le début de l’année, « Tourisme 77″ et l’ancienne agence de développement économique « Seine-et-Marne Développement » ont fusionné en « Seine-et-Marne Attractivité »…  EV

synthèse partielle


Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1030, Equipements, Gonesse

ZAC du Triangle de Gonesse: l’Etat et Grand Paris Aménagement ont fait appel.

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 17 mai 2018

L'appel de l'Etat

Oh ce mois de mai ! Avec les ponts, viaducs et autres, tout le monde est au ralenti … Je voulais récupérer les textes de ces deux appels, ce fut la croix et la bannière (pourtant je sais faire..) ! Exemple: il y un bureau de presse au ministère de la « cohésion  des territoires  » (ce nom me fait toujours rire) avec pas moins de 7 personnes (voir ici). J’ai appelé plusieurs fois, personne n’est au courant de rien. On vous rappelle… Et rien, bien sûr..

Mais je me suis débrouillé et voici donc les deux textes des appels interjetés par l’Etat et Grand Paris Aménagement (GPAM, aménageur de la ZAC) contre le jugement du Tribunal administratif de Pontoise (qui avait carrément annulé la création de la ZAC du Triangle, revoir ici).

Celui de l’Etat fait 12 pages, celui de GPAM 40… Cliquez sur les images si vous voulez les lire. A suivre… EV

celui de GPAM

Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

1030, Les entreprises du Grand Roissy, Transport aérien

Trois ou quatre choses que je sais d’Air France… L’excellent coup de Janaillac

Vous voulez donner votre avis ? Cliquez ici... 15 mai 2018

Une fois de plus, il y a grève (« suspendue » ces derniers jours) à Air France, pour des raisons salariales (alors que les salaires sont déjà pas mal, les voir ici ). C’est bien décevant et, cette fois, ça risque d’être dangereux pour l’existence même de la compagnie. La plus vieille au monde (1933 !). J’ai toujours voyagé sur  Air France (et UTA avant), en tout cas majoritairement. Comme tout le monde, ou presque, j’ai Air France au cœur, pour des raisons « historiques » plus qu’autre chose. En plus,  son siège social est à Tremblay-en-France, depuis 1995 …

effectivement, c'était mieux qu'à Montparnasse

J’ai particulièrement « suivi » la Compagnie depuis que j’étais arrivé à Tremblay. En 1993, le maire de Tremblay, François Asensi, député, était alors chargé de faire le rapport pour avis sur les crédits du transport aérien. Je l’avais, à sa demande, assisté dans cette tâche, passionnante vu la position de la ville. On a ainsi auditionné plusieurs acteurs du secteur, et notamment le président d’Air France de l’époque, Bernard Attali (1988/93). Ça s’était passé dans le bureau d’Attali, dans le siège d’Air France d’alors, tout à côté de la gare Montparnasse. C’est là qu’il nous avait confirmé la décision de transférer le siège à Roissypôle (Tremblay donc, bonjour les taxes pour la commune devait penser le député-maire…). Marrant, B. Attali nous entraine à la fenêtre de son bureau, qui donne sur les voies de la gare en nous disant : voyez, je suis le seul président de compagnie aérienne au monde à avoir son siège dans une gare ferroviaire…

Libéralisation du transport aérien

Si le transport maritime international a toujours été, plus ou moins, libre, ce n’a pas été le cas du transport aérien (on peut se demander pourquoi et sans parler, au moins au sein de l’U.E, du ferroviaire…). Dans les années 70, les USA ont commencé à entamer une déréglementation chez eux, puis dans le monde entier, dès les année 90,  en concluant des accords d’Open Sky, y compris avec des pays européens. Sauf la France, qui ne s’y met pas… Et pour cause ! Avec un bon réseau mondial (grâce aux ex-colonies et aux Dom-Tom) et l’appui de l’Etat français, exploitait ses lignes à l’abri de la réglementation: pas ou peu de concurrence, prix « confortables » (en fait très chers). Donc « le vie est belle », les bénéfices sont là, jusqu’aux années 90 où le transport aérien mondial se libéralise. Et, le moins que l’on puisse dire c’est la France (droite et gauche confondues), et Air France, engoncés dans leurs certitudes de « confort » ont mal vécu cette libéralisation (qui allait se traduire par un accès incroyable des classes populaires au transport aérien). Et Air France, ses personnels tout du moins, à trainé des pieds pour s’adapter à la nouvelle donne, pendant que les autres compagnies y allaient gaiment. Mais ce n’est pas tout !

La crise de 93/94 : le PDG Christian Blanc passe au dessus des syndicats et réussi un referendum

En octobre 1993 débute une grande grève à Air France. C’est un gros bazar, alors que la compagnie va très mal, et est au bord de la faillite. J’ai, à l’époque, suivi ça de près. Bernar Attali n’est plus PDG et je peux vous dire que ça ne se bousculait pas au portillon pour lui succéder… Finalement, c’ est Christian Blanc qui accepte d’aller au charbon. Il présente un plan nommé « Projet pour l’entreprise » , mais les syndicats, pilotes en tête, n’en veulent pas.  La situation empire et il est envisagé une intervention financière de l’Etat, à hauteur de 20 milliards de Francs. Mais cette subvention-éponge doit obtenir l’aval de le Commission européenne. Devant les blocages incessants , Blanc décide alors de passer au dessus des syndicats et organise un référendum, le 11 avril 1994,  qui sera approuvé par … 81.26% du personnel !Le 27 juillet 1994 la Commission européenne autorise les 20 milliards (nos sous…) de subvention, mais précise que ce sera la dernière fois !

De 94 à 97, Christian Blanc réorganise la compagnie en profondeur, dégraisse le mammouth (2500 départs en 94) et Air France renoue enfin avec les bénéfices mi-mai 97.

L’ère Spinetta  (1997/2009) : des occasions ratées

En septembre 97, Jean-Cyril Spinetta remplace Chistian Blanc, jusqu’en décembre 2008.. Je me souviens que Spinetta n’avait été pas été tendre enver Blanc, lors de la grande crise de 93/94. Sans doute son penchant de gauche (il est membre du PS (ou était, de nos jours on ne sait plus…). Il a fait des choses, c’est incontestable, au moins tant qu’il est possible d’en faire, dans cette compagnie « ingouvernable ». Cependant, tout comme, avant lui, Air France avait eu du mal à adopter la stratégie du « Hub », Spinetta n’a pas vu venir, j’en témoigne, le phénomène « low cost ». Il n’y croyait pas, comme il l’avait dit lors d’une réunion à Roissy-en-France, à laquelle j’avais assisté. Résultat, le retard encore actuel d’Air France sur ce point. En 2009 il est remplacé par Pierre-Henri Gourgeon (qui n’aura pas laissé un bon souvenir…), jusqu’en 2011. Et, tout récemment, à la demande du Premier  ministre, il a remis au gouvernement un rapport sur le… transport ferroviaire.

De Juniac est parti en courant !

revoyez ce grand moment (mars 2015)

Le 1er juillet 2013, c’est Alexandre de Juniac, qui remplace Spinetta. Le conseil d’administration vote, en mars 2015, sa reconduction pour 4 ans. Mais il démissionne le 5 avril 2016. Il est depuis septembre 2016 directeur général de IATA, l’organisation mondiale du transport aérien. Assurément, il en a eu marre. Revoyez, en cliquant ci-dessus son intervention aux « Entretiens de Royaumont » (Val d’Oise) : à la fin, il dénonce une n’ième gréve des pilotes. On le sent excédé…

Le coup de Jarnaillac !

on lui avait, à l'époque, souhaité la bienvenue, et... "surtout bon courage"...

L’emploi du mot « coup » vient de l’expression « coup de Jarnac« . Ça vaut ce que ça vaut, mais l’expression, selon le Littré, a connu un succès : « Gui de Chabot Jarnac, dans un duel, le 10 juillet 1547, fendit d’un revers de son épée le jarret à son adversaire François de Vivonne, seigneur de La Châtaigneraie. Ce coup fut trouvé très habile et fournit une expression proverbiale, qui a pris un sens odieux ; mais c’est un tort de l’usage, car le coup de Jarnac n’eut rien que de loyal, et le duel se passa dans toutes les règles de l’honneur ».

Bref, c’est un coup qu’on ne voit pas venir. Ça  avait réussi à Christian Blanc, on l’a vu, en 1994. Certainement excédé et las, comme quasiment tous ses prédécesseurs, Jean-Marc Janaillac, qui avait succédé comme PDG à Frédéric Gagey (qui avait succédé à de Juniac, de juillet 2013 à novembre 2016) a repris la formule du referendum sur les salaires, en mettant sa démission dans la balance, en cas de désaveu. Cette fois, 4 mai dernier,  le referendum a rejeté le plan de la direction à plus de 55% (faut dire que cette fois, y’avait pas 20 milliards de F à la clé…).

En fait, selon moi, Janaillac (qui, né en 1953, a sa carrière derrière lui…), a été très intelligent : ou bien il gagnait et faisait comme Blanc, ou bien il perdait et il s’en allait. C’était du gagnant pour lui dans tous les cas. Car cette compagnie, j’ai essayé de le montrer est vraiment ingérable.

Allez ! Sans revenir sur le coup de la chemise arrachée (dont la vidéo avait fait le tour du monde), quelques rappels. Air France, en manque de cash, a vendu récemment Servair à un groupe chinois. La compagnie n’a pas communiqué la-dessus et quasiment personne, jusqu’à ce jour, n’en a parlé. J’avais appelé le dircom de Servair (abonné à RoissyMail…). Il m’avait répondu : je ne  peux rien dire…

Une « anecdote » (parmi d’autres…) : dans les années 80, je vivais et travaillais au Bénin (Afrique de l’Ouest). Longtemps UTA a été la seule (mise à part l’ex Air Afrique,, morte de … corruption) compagnie a desservir ce pays, comme beaucoup d’autres ex colonies françaises, j’ai été témoin d’une chose… aussi « rigolote  » que révélatrice … Je ne me souviens plus, je dois dire, de l’année exacte. Mais voilà : les PNC (hôtesses et stewards) d’UTA faisaient leur escale, comme d’hab, dans le meilleur hôtel de l’époque (que j’avais vu construire et que j’ai fréquenté beaucoup, magnifique ), alors sous enseigne Sheraton (aujourd’hui Bénin Marina Hotel, 4 étoiles), au bord de l’océan, à un km de l’aéroport. Oups! cette fois ils sont hébergés … pas côté mer, mais côté terre. Colère de ces travailleurs ! Eh bien ils se sont mis en grève, refusant d’embarquer sur le vol d’après…  Vrai, vrai !

c'est ce coté que les pauvres petits PNC n'ont pas eu cette fois-là. Cliquez ?

Et les pauvres travailleurs ont dû subir ce côté:

On apprend ce jour que Anne-Marie Coudert vient d’être choisie pour être présidente par intérim… EV


Partagez :
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • del.icio.us
  • Technorati
Imprimer Imprimer

© 2018 Roissy Mail. Porpulsé par Wordpress.

Thèmes Wordpress par Agence Rdva